Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Galette pur sarrasin, courgettes dentelles au fenouil, haddock et yaourt de brebis

Très facile, une idée de Béa - Vacances ! Le soleil la mer, la Bretagne, les galettes... Evidemment, il fallait que je teste les vraies galettes Bretonnes, je ne pensais pas que c'était si simple, il suffit de mélanger de la farine de sarrasin avec de l'eau, du sel, un peu de beurre et c'est TOUT ! A moi les galettes à tout, à vous mes meilleures trouvailles.  Je sens que cette recette-là va devenir un classique : les courgettes cuisent très rapidement le temps de préparer les galettes et leur apportent une saveur herbacée presque iodée. Le fromage de brebis légèrement acide met en valeur le haddock et en atténue le sel, on ajoute une touche de ciboulette pour la finition (j'ai des herbes dans le jardin je vous préviens j'en met partout) puis on savoure les galettes croustillantes encore tièdes. Le bonheur est dans la galette.

Derniers articles

Pain de mie maison, avec ou sans levain

Bon, j'aurais peut être pas du regarder le reportage d'Arte sur le gluten... d'un coup ça m'a fait flipper de songer à tout ce gluten que les industriels et les boulangers ajoutent partout, les farines pleines de pesticides, les additifs en tout genre sucre compris. Bref, je me suis lancée dans le pain de mie maison avec farine bio, tout ça, et je peux vous dire que c est vraiment bon et pas très long. Je ne vous dis pas combien de recettes j'ai testé avant de vous présenter l'heureuse gagnante : le pain de mie de Eric Kaiser à peine revisité. Comme vous êtes veinards (et que mon levain n'est pas mort pendant le 2ème confinement ) vous aurez une version avec levain et une autre sans, avec force détails sur leurs mérites comparés. Comme une envie de papoter !

Adopte un levain !

Voila, je n'y tiens plus il faut que j'en parle. Pendant le premier confinement j'ai tenté l'aventure du levain et du pain maison. J'ai depuis abandonné la fabrication du pain quotidien mais j'essaie tout un tas d'autres trucs que je compte bien partager, et je peux vous dire que toutes les recettes au levain sont sans équivalents alors... laissez-vous tenter. Et si personne autour de vous n'a de petit levain à vous céder vous pouvez aussi le faire vous même.

Maquereaux marinés au soja et gingembre, riz vinaigré aux algues nori et sésame blond

Très facile, une idée de Béa - La pleine saison des maquereaux arrive et les étals se parent de poissons argentés si jolis qu'ils en deviennent irrésistibles. J'ai eu envie de les accommoder dans l'esprit Japonais avec un riz vinaigré aux algues. Les poissons crus marinés et assaisonnés simplement de soja et de gingembre piquant fondent dans la bouche et l'algue nori suggère le sushi.  Si vous n'aimez pas les saveurs iodées, et bien...il y a un tas d'autres recettes sur le blog qui pourraient vous plaire, pour celle-ci c'est indispensable.

Salade de coques au fenouil, grenailles, granny smith et herbes

Très facile,  Je vous entends déjà crier à l'imposture. Ceux qui me connaissent et qui ont la chance et le privilège (!) de m'entendre râler devant top chef le savent, je n'aime pas les fleurs dans la cuisine.  C'est un peu la solution de facilité pour obtenir une belle assiette, donc pas question pour moi de tomber dans ce travers ! La déco oui, mais toujours au service du goût ! Dans une recette tout doit avoir une fonction, que les goûts se répondent, s'équilibrent, fleurs comprises. L'assiette doit être belle sans artifices.  Mais ! Ici le gout de concombre de la fleur de bourrache et le goût poivré sucré et aillé des fleurs d'ail rosé ramassées pendant ma balade bretonne, se marient à merveille avec cette salade.  L'iode des coques, l'anisé du fenouil, l'acidité piquante des pommes et du citron, la douceur de l'huile d'olive, le sucré des pommes de terre et le parfum herbacé de l'aneth, voilà une délicieuse salade pour une belle

Carpaccio de bar, betteraves rôties ail et gingembre, navets et radis crus, pickles de blettes arc-en ciel

Très facile, création Cha et Béa J'ai fait un truc fou.  Ceux qui me connaissent savent que depuis toute petite je mange de tout. Des endives, des huitres, des choux de Bruxelles, bref tous ces aliments que les enfants n'aiment pas. Pourtant il y a un aliment qui fait remonter de mauvais souvenir, celui que des parents d'amis me forçaient à manger à chaque week-end passés chez eux: les blettes. Ils les cuisinaient essentiellement en quiche ou à la crème et le souvenir de ce goût me donne encore des hauts le cœur.  Sauf que tous les samedi, je les vois, ces énormes feuilles de blettes arc en ciel aux couleurs chatoyantes, et aujourd'hui je n'ai pas su résister. Après 25 ans je me réconcilie avec ce légume détesté. Ici je l'utilise cru en pickles, et l'associe à l'iode du bar, l'acidité du citron, le croquant des navets et la fraîcheur des herbes aromatiques.

Queue de cabillaud au four, sauce aux herbes, navets glacés et vinaigrette au curcuma et agrumes

Très facile,  Le début du printemps, c'est aussi l'arrivée des petits navets, un légume souvent délaissé. En ce moment j'ai une phase passion navets, les faire glacer à toutes les sauces. Leurs saveurs douce se marient avec tout, épices, betteraves, citron, orange, etc... Pour les mettre à l'honneur je les associe avec du dos de cabillaud, une sauce très herbacée, de la laitue et des champignons.

Agneau au Zaatar, navets nouveaux glaçés au jus de betteraves

Très facile, une idée de Béa - Dernière ligne droite avant Pâques, viiite une petite recette parfumée et colorée adaptable à souhaits, pour une famille nombreuse sur un gigot ou même pour deux sur des côtelettes, avec ou sans Zaatar. En plus c'est ultra rapide, alors à vos pianos, à vos fourneaux !

Noix de Saint Jacques, beurre d'algue nori et verveine citron

Facile, création Cha - Dans mon jardin il y a ce plant de verveine citron qui me fait de l'œil puis quelques temps. Je l'imaginais facilement en dessert, et puis j'ai eu envie de la mélanger à un goût iodé, sucré. La saison des Saint Jacques continue et Pâques arrive à grand pas, voici une entrée simple, élégante et un peu surprenante.

Chou rouge cuit au vin rouge aux pommes et aux épices

Très facile,  Une recette alsacienne de ma grand-mère légèrement revisitée. Le chou est cuit lentement avec de l'oignon, des quartiers de pommes et des épices, il devient presque fondant et légèrement sucré, la cuisine embaume le vin chaud. D'un coup on se réjouit du froid piquant qui appelle ce genre de parfums puissants.  On le déguste ensuite bien chaud ou même froid en salade avec du raisin ou des quartiers d'oranges. On lui ajoute quelques noix pour un plat végétarien ou on l'utilise en accompagnement d'un jambon à l'os ou d'un rôti de porc, de lard rôti, de saucisses fumées… 

Sablé breton, gelée de framboise, litchis et salade kaki passion à l'huile d'olive

Facile, une idée de Béa - Un biscuit Breton à la fleur de sel et des fruits, un dessert léger qui claque avec des couleurs et des goûts puissants, framboise et passion ! Et si vous avez la flemme de cuisiner, essayez au moins la salade kaki, pomme, passion et huile d'olive, ça vaut le détour. Pour d'autres idées de repas à déguster à deux, car l'amour ne se fête pas qu'une fois par an, voilà un lien pour retrouver nos recettes faciles à adapter pour un tête à tête .

Pour obtenir la recette sans photos :

Print Friendly and PDF