Articles

Affichage des articles associés au libellé Plats d'automne

Pot au feu traditionnel

Très facile, 
Le pot au feu, plat traditionnel et symbolique des dimanches d'hiver en famille. Petite, je pouvais me nourrir uniquement du bouillon plein de saveur, tellement réconfortant, maintenant j'aime ses légumes parfumés, la viande tendre, fondante, la richesse du jus et le goût beurré des os à moelle.
Ce plat c'est la simplicité, ici pas de revisite pour une fois, parce que c'est une première pour moi, à la recherche des saveurs de mon enfance dans la cuisine de maman...

Salade de mâche, moules et champignons, persil frit

Très facile, création Béa 
Goûtez les moules de bouchot en salade, associées à la mâche, au persil frit et aux champignons.
De la douceur encore et encore, la mâche tendre, l'avocat fondant, quelques lamelles de champignons justes poêlés encore un peu croquants et des moules de bouchot bien charnues. Les saveurs sont toutes légèrement sucrées, l'assaisonnement reste minimaliste pour profiter à fond du goût de ces beaux produits de saison.
Servez la en entrée, en verrines pour une fête ou un apéritif, ou simplement comme ici en plat que vous pouvez compléter de pommes de terres sautées.

Aubergines grillées au thym yaourt et grenade à la Yottam Ottolenghi

Très facile, Inspiration Yottam Ottolenghi
Un légume festif, les aubergines au thym sont chaudes, fondantes et épicées, le yaourt frais et légèrement acide contraste avec cette sensation et la grenade ajoute du peps à l'ensemble. C'est à la fois surprenant et réconfortant, bref c'est génial, c'est Yottam Ottolenghi ! Enfin presque...j'avoue quelques entorses à la recette originale que vous trouverez facilement ailleurs.
Servez les en plat principal comme ici sur une salade d'épinards pour un savoureux dîner végétarien ou faites des rondelles d'aubergines sur le même principe pour accompagner une viande, de l'agneau par exemple.

Une sorte de Pirojkis aux poivrons rouges, veau et noix

Très facile, création Béa
Je vous ramène de vacance un petit parfum de Russie, celui qui flottait dans les rues de St-Petersbourg, l’irrésistible odeur briochée des Pirokjis ou autres merveilles comme les Samsa farcis de viandes et d'oignons. J'ai opté pour ces derniers avec une farce de veau de poivrons rouges et de noix, on doit être assez loin de la recette traditionnelle mais je vous conseille d'essayer.
Tous ces petits pâtés se congèlent parfaitement, vous n'aurez plus qu'à les assortir d'une salade verte pour un dîner sans efforts ou de cornichons et de tomates cerises pour un apéro dînatoire.
Ce que j'adore avec ce genre de recette c'est qu'on peut l'adapter à l'infini avec toutes sortes de farces et que le résultat sera toujours vraiment bon. Libre à vous d'imaginer vos Samsa favoris.

Seiches à l'encre, spaghetti et tomates cerises

Très facile, 
Âmes sensibles s'abstenir, voila un plat digne d'Halloween susceptible de casser un peu l'ambiance. Il faut savoir que vos convives écoperons instantanément d'un superbe sourire noirâtre, mais les amateurs d'iode seront comblés. Alors ? Vous êtes tentés ?

Pour obtenir la recette sans photos :

Print Friendly and PDF

Retrouvez nous sur instagram :