Articles

Affichage des articles associés au libellé Recette légère

Carpaccio de bar, betteraves rôties ail et gingembre, navets et radis crus, pickles de blettes arc-en ciel

Très facile, création Cha et Béa J'ai fait un truc fou.  Ceux qui me connaissent savent depuis toute petite je mange de tout. Des endives, des huitres, des choux de Bruxelles, bref tous ces aliments que les enfants n'aiment pas. Pourtant il y a un aliment qui fait remonter de mauvais souvenir, celui que des parents d'amis me forçaient à manger à chaque week-end passés chez eux: les blettes. Ils les cuisinaient essentiellement en quiche ou à la crème et le souvenir de ce goût me donne encore des hauts le cœur.  Sauf que tous les samedi, je les vois, ces énormes feuilles de blettes arc en ciel aux couleurs chatoyantes, et aujourd'hui je n'ai pas su résister. Après 25 ans je me réconcilie avec ce légume détesté. Ici je l'utilise cru en pickles, et l'associe à l'iode du bar, l'acidité du citron, le croquant des navets et la fraîcheur des herbes aromatiques.

Queue de cabillaud au four, sauce aux herbes, navets glacés et vinaigrette au curcuma et agrumes

Très facile,  Le début du printemps, c'est aussi l'arrivée des petits navets, un légume souvent délaissé. En ce moment j'ai une phase passion navets, les faire glacer à toutes les sauces. Leurs saveurs douce se marient avec tout, épices, betteraves, citron, orange, etc... Pour les mettre à l'honneur je les associe avec du dos de cabillaud, une sauce très herbacée, de la laitue et des champignons.

Noix de Saint Jacques, beurre d'algue nori et verveine citron

Facile, création Cha - Dans mon jardin il y a ce plant de verveine citron qui me fait de l'œil puis quelques temps. Je l'imaginais facilement en dessert, et puis j'ai eu envie de la mélanger à un goût iodé, sucré. La saison des Saint Jacques continue et Pâques arrive à grand pas, voici une entrée simple, élégante et un peu surprenante.

Chou rouge cuit au vin rouge aux pommes et aux épices

Très facile,  Une recette alsacienne de ma grand-mère légèrement revisitée. Le chou est cuit lentement avec de l'oignon, des quartiers de pommes et des épices, il devient presque fondant et légèrement sucré, la cuisine embaume le vin chaud. D'un coup on se réjouit du froid piquant qui appelle ce genre de parfums puissants.  On le déguste ensuite bien chaud ou même froid en salade avec du raisin ou des quartiers d'oranges. On lui ajoute quelques noix pour un plat végétarien ou on l'utilise en accompagnement d'un jambon à l'os ou d'un rôti de porc, de lard rôti, de saucisses fumées… 

Carpaccio de concombre et radis roses d'hiver, œufs de saumon

Très facile,  #spécialSaintValentin Pas de restaurant cette année, ce sera entre nous en amoureux, du beau et du simple. Cette entrée c'est comme une fleur, une mise en bouche fraiche, douce et légère qui annonce une belle soirée. 

Lotte à l'ail noir, poireaux brûlés, mesclun

Facile, création Cha et Béa - Voilà un plat tout simple autour de la 5ème saveur, umami. Par définition c'est ce qui est savoureux, ce qui fait saliver, en application ici c'est le goût de sous bois avec les champignons, le côté iodé de la lotte, la douceur caramélisée de l'ail noir et les poireaux dont l'extérieur brûlé transforme les parfums. L'ail noir est une de nos surprenantes découvertes de cet hiver, mais vous pouvez aussi le remplacer par un simple ail en chemise et vous régaler des saveurs contrastées de cette belle assiette. En bonus nos trucs pour réussir la cuisson de la lotte et obtenir une chair ferme et nacrée, ni caoutchouteuse, ni flasque, ni cotonneuse.

Velouté de cresson épinards sans pomme de terre

Si vous avez fait affronté le froid avec une fondue savoyarde, vous avez peut-être envie de vous mettre au vert?  Voila une autre façon de lutter, toute aussi agréable et un poil plus détox, une soupe veloutée un peu piquante avec une association courgettes cresson épinards. Quelques amandes et une crème au yaourt complètent le tableau et l'équilibre de ce plat léger. Vous pouvez aussi remplacer le cresson par des fanes de radis, il faut juste un bon mixeur.

Salade détox endives, radis, avocat, grenade, cresson, amandes

Si pour vous aussi les fêtes riment avec de longs et délicieux repas de famille, je parie qu'un peu de detox est  bienvenu.  Alors oui il fait froid, mais il est facile d'ajouter de la couleur en réalisant une salade croquante, fraiche, acidulée, qu'on peut servir comme dîner léger mais nourrissant. L'endive, c'est mon légume préféré depuis toute petite, il parait que c'est étrange mais je l'aime surtout crue, en salade. De saison, on la choisit bien jaune, car l'endive poussant dans le noir, elle devient verte et aussi plus amère quand elle voit trop de lumière. Ici je l'accompagne de radis, avocat, amandes et grenade, on peut en fait ajouter plein d'autres légumes,  l'important c'est d'y associer de l'acidité voir un élément sucré pour contrebalancer sa légère amertume. Recette très facile, 

Verrine de kakis-pomme, crevettes, avocats et cresson

Très facile, une idée de Béa. Noël toujours, les fêtes avec une pointe d'exotisme. J'ai découvert le kaki-pomme ou Fuyu qui se déguste croquant, sa saveur est très légèrement vanillé et peu sucrée ce qui fait qu'il se marie bien avec les crustacés.  Je vous partage une jolie trouvaille: les kaki pommes en verrine pour une fiesta ou en salade avec de la mâche pour une belle entrée ou un déjeuner léger.  

Poireaux aux citrons confits et graines de coriandre, huile de crustacés et tuile dentelle au paprika

Très facile,  création Cha  Devant la tentative d'évasion des langoustines sur l'étal du marché je ne résiste pas. Une fois dévorées, pour ne pas en perdre une miette, je réalise une huile de crustacés puis décide de les associer au poireau, un de mes légumes préféré mais sous-estimé. Moi, je l'adore en vinaigrette, un grand classique revisité avec une huile de cacahuète grillée et du vinaigre de xérès, ou comme ici, cuit à l'étouffée au citron confit et graines de coriandre.

Maquereaux marinés, radis de couleur et betterave

Très facile, une idée de Cha  De retour en Bretagne, les petits maquereaux ultra frais du poissonnier me font de l'œil. C'est aussi la saison du radis sous toutes ses formes, qui a dit que l'hiver les fruits et légumes manquaient de couleur? Je vous propose une entrée facile, colorée, croquante et délicieuse, un maquereau cuit au sel et au vinaigre de noix, relevé d'un peu de gingembre et de poivre parfumé.

Falafels pur sarrasin

Très facile, une idée de Béa Une réinterprétation des falafels traditionnels, ils en conservent la forme et vont à merveille avec la fameuse sauce blanche. Le goût du sarrasin adoucit le mélange thym et cumin, et l'ensemble est croustillant, moelleux et surtout très digeste. Vous pouvez les congeler, les servir en apéro, en sandwich ou en plat végétarien avec des crudités croquantes.

Tarte au poireaux, faisselle chèvre et sarrasin

Très facile, une idée de Béa Les vacances, la mer, le soleil, tout ça c'est bien gentil mais faut tout de même songer à s'alimenter. De jeunes poireaux crayons nous ont fait de l’œil sur le marché, pour le reste je peux bien avouer qu'on a fait avec les fonds de frigo et c'est souvent comme ça qu'on fait des trouvailles. J'en ai profité pour mettre au point une pâte à tarte au sarrasin et à l'huile d'olive qui mérite qu'on s'y intéresse. Au final : une tarte sarrasin farcie de faisselle pour la légèreté, à la fondue de poireaux relevée de coriandre, agrémentée de chèvre, de lamelles de jambon cru, herbes fraîche et de graines. En un mot : miam !

Fromage frais aux herbes et aux capucines

Très facile, une idée de Béa Quand il fait chaud on va au plus simple, alors voila une idée fraîche et piquante pour l'été à tartiner à l'envie ou à pocher sur des tronçons de concombre pour un apéro plus chic. A vous de jouer avec.

Salade de fenouils pamplemousse haddock et citron vert

Très facile, une idée de Béa Oui je suis fan de fenouil, et je vous en fait profiter ! Croquante, anisée, citronnée avec la touche fumée du haddock, une salade à servir très fraîche en apéro ou comme petite entrée d'un dîner d'été.

Salade d'endives, cœurs de palmiers, thon, avocat, radis et coriandre

Très facile,   Depuis toute petite j'aime, j'adore les endives. Je les aime crues, avec un assaisonnement léger, voir pas du tout lorsque j'en fait mon en cas à grignoter devant un film (véridique), j'aime leur amertume légère et leur croquant. Ici je profite de l'hiver pour en faire une salade légère et équilibrée, simple et rapide à faire mais gourmande et pleine de saveurs !

Pot au feu traditionnel

Très facile,  Le pot au feu, plat traditionnel et symbolique des dimanches d'hiver en famille. Petite, je pouvais me nourrir uniquement du bouillon plein de saveur, tellement réconfortant, maintenant j'aime ses légumes parfumés, la viande tendre, fondante, la richesse du jus et le goût beurré des os à moelle. Ce plat c'est la simplicité, ici pas de revisite pour une fois, parce que c'est une première pour moi, à la recherche des saveurs de mon enfance dans la cuisine de maman...

Salade de mâche, moules et champignons, persil frit

Très facile, création Béa  Goûtez les moules de bouchot en salade, associées à la mâche, au persil frit et aux champignons. De la douceur encore et encore, la mâche tendre, l'avocat fondant, quelques lamelles de champignons justes poêlés encore un peu croquants et des moules de bouchot bien charnues. Les saveurs sont toutes légèrement sucrées, l'assaisonnement reste minimaliste pour profiter à fond du goût de ces beaux produits de saison. Servez la en entrée, en verrines pour une fête ou un apéritif, ou simplement comme ici en plat que vous pouvez compléter de pommes de terres sautées.

Salade de choux rouge à la citronnelle, haricots mungo, mangue et saumon mariné au sel

Très facile, Béa J'avoue que j'ai piqué l'idée à Monop (chut!), qui vend une salade qui y ressemble pas mal. Evidemment celle-ci est à ma sauce et sans conservateurs, colorée, vitaminée (c'est la rentrée), équilibrée, nourrissante, parfumée, tout ce qu'on aime.

Sardines et maquereaux marinés au sel et à l'huile d'olive

Très facile,  Les poissons argentés, brillants, iodés, les tomates de jardin douces et sucrées, des carottes et betteraves traitées au vinaigre, un trait d'huile d'olive, quelques brins de thym: le goût de la mer et des vacances d'été. Dans cette recette les poissons restent crus mais un séjour dans le sel va les transformer en évacuant une partie de l'eau contenue dans leurs tissus, ils vont devenir à la fois denses et moelleux un peu à la manière d'un Gravlax qui fonctionne sur le même principe. A dévorer en salade ou en apéro sur des toast grillés.

Pour obtenir la recette sans photos :

Print Friendly and PDF