Boulettes de poulet façon brochettes japonaises et riz sauté

Facile, Béa inspiration boulettes Tsukuné

C'est pas trop le moment de commander Japonais, ni de commander tout court d'ailleurs. Mais on a tout de même envie de voyager, on cherche l'illusion d'une sortie, d'une nouveauté. Dans ces cas là je retombe souvent dans les boulettes, je ne sais pas pourquoi je les trouve toujours réconfortantes. Celles-ci ne sont pas vraiment réglementaires, il manque certainement plein de choses pour en faire des vraies Tsukuné, mais c'était rapide et plutôt apprécié alors je vous les partage, entre confinés faut se donner des idées !

Boulettes de poulet façon brochettes japonaises et riz sauté

Béa
La recette pour 4 personnes
Temps de préparation ●●○○○

Matériel spécifique :  Un robot pour hacher le poulet.

C'est une première version rapide "spécial confinement", je revisiterai ce post plus tard avec une recette plus aboutie, plus "conforme" au gout des Tsukuné. Ces brochettes sont bien parfumées et vous pouvez les servir avec un simple riz nature. Ici j'ai choisi un riz sauté façon "cantonais" pour l'accord vert et sucré des petits pois. 

Si vous n'avez pas de sauce Teriaky dans votre placard voila comment la faire vous même, mais vous pouvez aussi la remplacer par de la sauce soja sucrée

Sauce Teriyaki

On trouve tous ces ingrédients dans la section asiatique des supermarchés. 
1/2 verre de sauce soja
1 cuillère à soupe de sucre (j'aime bien mettre du miel à la place du sucre)
1 cuillère à café de vinaigre de riz
1/2 cuillère à café d'huile de sésame
3 gousses d'ail

Faites chauffer tous les ingrédients à feu moyen dans une casserole. Hachez l'ail ou utilisez un presse- ail, mettez le dans la casserole et laissez cuire pendant 5 minutes.
Réservez au frais et utilisez la sauce dans la semaine. 
Vous pouvez faire une plus grande quantité de sauce et la congeler dans des cubes à glaçon pour en avoir facilement sous la main. 

Les boulettes de poulet 

500 g de blancs de poulet
1 cuillère à café rase de gingembre râpé (ou à défaut du gingembre en poudre)
1 belle échalote
2 tranches de pain de mie
1 cuillère à café de sel fin (toujours du gris)
poivre à votre goût
1 petit œuf
2 cuillères à soupe de sauce Teriyaki ( on peut la faire maison ou la remplacer par de la sauce soja sucrée)
8 petites brochettes en bois (facultatif)

J'ai toujours du gingembre épluché dans mon congélateur ce qui me permet de le râper selon mes besoins, essayez c'est génial ! 
Arrosez le pain de mie d'un peu de lait pour l'humidifier, c'est l'ingrédient qui va donner du moelleux aux boulettes. Hachez le poulet au robot. Ciselez l’échalote finement (au couteau c'est mieux), mélangez au poulet avec tous les autres ingrédients. Pour façonner les boulettes enduisez vos mains de farine au préalable et roulez-les délicatement dans vos paumes. Embrochez les deux par deux puis déposez les sur un plat au fur et à mesure.

Ici je démarre mon riz sauté pour que tout soit prêt en même temps.

Dans une grande poêle anti-adhésive versez une cuillère à soupe d'huile neutre et portez la sur feu moyen. Faites dorer les boulettes et retournez les, lorsque l'autre face est dorée baissez le feu, couvrez et poursuivez la cuisson. Au bout de 10 minutes vos boulettes sont cuites, versez un peu de sauce Teryaki dans la poêle et laissez légèrement caraméliser en remuant et retournant les boulettes, attention ça va vite !
Servez chaud, et régalez vous.

Pendant que j'y suis je vous donne ma recette de riz sauté que j'utilise régulièrement comme plat complet, en général les enfants en sont fan. Ce principe de riz sauté est aussi un bon moyen de finir des petits restes de viande et d'en faire un nouveau repas.

Le riz sauté

Vous pouvez vous attaquer au riz sauté façon "riz cantonnais"
1 tasse de petits pois surgelés
2 verres de riz parfumé
1 œuf
1 oignon
1 tranche de jambon (facultatif)
2 cuillères à soupe d'huile neutre (pépins de raisin pour moi)

Préparez l'omelette. Pour cela mélangez une cuillère à soupe d'eau et un œuf cru, mélangez bien. Faîtes chauffer une poêle a crêpe antiadhésive sur feu moyen et versez y le mélange. Faîtes cuire l'omelette sans y toucher, comme une crêpe. Dès qu'elle est cuite débarrassez la sur une planche, formez un rouleau et coupez le en tranches fines.
Rincez le riz. Hachez l'oignon finement. Faites chauffer l'huile à feu doux dans une grande poêle ou un Wok, ajouter l'oignon et remuez pendant quelques minutes jusqu’à ce qu'il devienne translucide, ne le laissez pas colorer. Ajoutez alors le riz, remuez et laissez le à son tour s’imprégner d'huile. Couvrez avec 3 verres d'eau, ajoutez les petits pois et laissez cuire 10/11 minutes à petits bouillons à couvert, remuez de temps en temps pour surveiller la cuisson et éviter que le riz n'attache au fond.

Pendant que le riz cuit vous pouvez démarrer la cuisson des boulettes.

En fin de cuisson du riz ajouter l'omelette et le jambon en petits dés.



Commentaires

  1. Nous étions 7 affamés, privés de cuisine japonaise depuis début mars. Tout le monde s'est régalé avec les boulettes, finalement plus faciles à réaliser que je ne l'imaginais.
    Et nos deux végétariennes ont apprécié le riz sauté !
    A quand la recette de la soupe miso ?

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Des avis ? Des questions ? Vos commentaires sont les bienvenus !
Pour saisir un commentaire : Commencez par saisir votre texte ci-dessus, vous n'êtes pas obligé de vous identifier, vous pouvez choisir "Anonyme". Cliquez ensuite sur "PUBLIER"
Merci beaucoup, votre commentaire et notre réponse arriveront très vite !

Pour obtenir la recette sans photos :

Print Friendly and PDF

Retrouvez nous sur instagram :